La Maine

Rivière de 1ère catégorie, la Maine s’écoule sur environ 29 kilomètres avant de se jeter dans la Seugne sur le secteur de Mosnac. Ses principaux affluents sont la Cendronne, le Tort, le Tarnac et le ruisseau de Fombelle. On peut y ajouter le ruisseau de l’étang d’Allas Bocage, propriété de la Fédération de pêche de Charente Maritime.

IMG_0108

Bien que classée en 1ère catégorie piscicole, la Maine en a gardée que l’appellation. Les prises de truites sauvages sont depuis quelques années devenues un évènement… Durant les années chaudes, les niveaux d’eau sur la Maine amont ont considérablement diminués les chances de revoir un jour de la truite sauvage sur cette rivière. La Gaule Jonzacaise y effectue plusieurs lâchers durant la période d’ouverture, permettant ainsi aux pêcheurs de pratiquer la pêche au vairon ou aux leurres avant le 1er Mai.

IMG_0120

Où et comment pêcher sur la Maine?

10176007_10202845124240590_4701666472445864726_n

Sur la Maine amont, vous trouverez un joli petit parcours sur la commune de Saint Hilaire du Bois ou les truites issues des lâchers du mois de Mars seront encore présentes. Pour les pêcheurs au mort manié ou aux leurres, prévoyez un fluorocarbone, les brochets sont très nombreux dans le secteur.

1890567_10202845130000734_7818625852001928141_o

En descendant vers l’aval, chaque pont que vous croiserez sont des potentiels postes de pêche intéressant.

La Maine aval, à partir du pont de Tendes reste la portion la plus prolifique. D’une part grâce à son parcours truite réputé ou des lâchers sont effectués de l’ouverture mi mars jusqu’au dernier weekend d’Avril et surtout pour ses très gros brochets dans la dernière ligne droite avant de se jeter dans la Seugne.

Maine à Isaac

Retrouvez toutes les infos sur le parcours spécifique truite de la Maine içi et ici

En aval de Tendes, vous trouverez le moulin d’Isaac ou un sublime parcours vous attends avec des alternances de radiers, des petites fosses, des herbiers et une eau courante ou les truites aiment se fixer.

IMG_0128

Plus vous vous rapprocherez de la Seugne et plus la rivière se creuse, les fonds sableux laissent places à des grandes fosses profondes qui chaque année nous offrent de très très grosses surprises. Il est très courant de prendre des brochets de plus de 80cm dans ce secteur.

12064365_10153851596631690_1127182520_n

La période de fermeture ainsi que la réglementation des premières catégories en Septembre, favorise grandement le développement de l’espèce brochet qui peut profiter pleinement d’une longue période de tranquillité.